Nature ordinaire, extraordinaire !

Pendant très longtemps, le littoral a été une frontière d’où partaient les bateaux mais où nul ne se rendait pour le plaisir.

En dehors des côtes bretonnes « habitées » de longue date, les populations s’éloignaient au contraire de la mer pour fuir les pestilences des zones humides ou les dunes mises en mouvement par le vent ou encore pour se préserver de la piraterie.

En un peu plus de cent ans, cette situation s’est inversée. Le littoral est devenu le lieu de multiples activités qui entrent parfois en conflit entre elles pour se disputer l’usage de cette étroite bande entre la terre et la mer. le littoral n’est plus un espace vide à conquérir, un réservoir infini d’usages possibles, mais un bien rare et fragile menacé de disparition.

Remerciements

Cette exposition a été réalisée grâce à un soutien financier de :

 

La Région Haute Normandie

La DREAL Haute-Normandie

La Communauté de commune du Petit Caux

Ont participé également à la réalisation de cette exposition : Melisson Lepape, stagiaire ESTRAN Cité de la Mer -Grégory Dugué, Agglomération Dieppe Maritime

Remerciements et crédits photo : ESTRAN – Agglomération Dieppe Maritime – conseil Général de la Seine maritime – Julien Delmache – Syndicat Mixte du port de Dieppe – Conservatoire du Littoral – DREAL Haute Normandie – AREHN – Association CHENE – Association GECC – IFREMER – SIRCA – Muséum National d’Histoire Naturelle – Wikipédia

 

Un commentaire à propos de “Nature ordinaire, extraordinaire !

Répondre à gw Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*