Salle n° 1

Le cylindre

Actuellement, il accueille des bouquets. Les bouquets sont souvent appelés crevettes mais en fait bouquet et crevette sont deux espèces bien distinctes. Les crevettes vivent dans le sable et sont de la couleur du sable ce qui leur permet de se camoufler ; même si elles étaient présentes dans les aquariums, les visiteurs ne pourraient les voir en raison de leur mimétisme. Par contre, les bouquets sont plus translucides avec des rayures très caractéristiques. Observez leur tête : vous y verrez le rostre qui leur sert de moyen de défense quand ils sont avalés par un poisson.

Les hippocampes et leurs cousins les syngnathes

hippo et syngnathesDans cet aquarium, des hippocampes et une espèce moins connue mais de la même famille : les syngnathes. Malgré leur apparence inhabituelle, ces animaux sont de véritables poissons.
Par contre, à la différence des autres poissons qui sont pour la plupart ovipares (qui pondent des œufs), les hippocampes et les syngnathes sont vivipares, c’est-à-dire qu’ils donnent naissance à des petits complètement formés et copies conformes des adultes. Autre différence notable, ce sont les mâles qui accouchent !

En 2014, un patron-pêcheur de Pourville-sur-Mer nous a confié un syngnathe qui s’était pris dans un de ses filets de pêche. Quelques semaines plus tard, ce syngnathe a donné naissance à 446 petits de la taille d’une épingle à tête. Il a fallu faire preuve d’adaptation car c’était une première dans notre structure.

Les seiches

P1030701Chaque année, nous récupérons des pontes de seiches sur la plage et nous les laissons éclore dans les aquariums de la réserve. Lors de la ponte, les œufs de seiche sont normalement fixés sur les fonds marins, sur les algues par exemple. Mais quand les oeufs se détachent, ils échouent sur les plages où ils sont exposés au soleil, à la chaleur ou aux prédateurs et sont donc condamnés.
Le premier mode de défense des seiches est le mimétisme : observez bien. Malgré les apparences, il y a de nombreuses seiches dans cet aquarium.

En août 2015, 41 petites seiches sont ainsi nées dans nos aquariums. Leur taille à la naissance : un petit centimètre. Le plus difficile reste à faire : leur trouver des crevettes assez petites pour qu’elles puissent les attraper. Venez assister à leur nourrissage quotidien et admirer leur technique de chasse impressionnante.

Le homard violet

milkaLes homards sont le plus souvent bleus, tout au moins avant cuisson. Nous sommes toujours à la recherche d’informations sur cette coloration particulière car il semble que les anomalies pigmentaires soient très rares chez les homards. La plupart des pêcheurs professionnels n’ont jamais eu de capture de ce type, ou n’en ont même jamais entendu parler. Seuls quelques-uns ont fait état de captures de homards violets, toujours des femelles, qu’ils appellent « évêques », à cause de la couleur qui rappelle la calotte des évêques.

Les très jeunes poissons

P1030712 bisLes roussettes présentées ici sont issues des œufs pondus par les couples vivants dans nos aquariums. Elles ont nées en février-mars 2015.

D’autres petits leur tiennent compagnie : des turbots parfaitement camouflés dans le sable, des bars…

Le homard et les vives

P1030713 bisCe homard a une belle couleur bleue quand il vient de changer de carapace. La mue est caractéristique des crustacés dont le corps grandit à l’intérieur d’une carapace qui ne change pas de taille. Périodiquement, les crustacés sortent de l’ancienne carapace devenue trop petite et doivent attendre quelques jours qu’une nouvelle peau durcisse sur leur corps. Attention aux autres animaux qui peuvent profiter de cette période de vulnérabilité pour venir les grignoter.

Les poissons de Méditerranée

P1030715
L’histoire de cet aquarium est un peu particulière… En effet, malgré notre volonté de ne montrer que des espèces de la Manche / Mer du Nord, nous avons placé dans cet aquarium des espèces venant de Méditerranée : une girelle, un sar, un sublet … Ces poissons sont plutôt méditerranéens mais, petit à petit, ils remontent le long des côtes atlantiques et on les retrouvent aujourd’hui en Manche.

Les quatre mini aquariums

LA BIOLe contenu de ces quatre bacs est variable car il dépend des saisons… Actuellement, une dromie, un tourteau, une étrille, des ophiures, des gonelles, des anémones…
Venez admirer ces espèces méconnues que l’on trouve régulièrement sur notre littoral.

La vitrine des mues

Dans cette vitrine, vous verrez les carapaces de différents crustacés récupérées ces dernières années dans nos aquariums lors des mues.