Enquête oiseaux échoués, ECoQo

Ce week-end des 22 et 23 février, une enquête participative aura lieu sur toutes les plages d’Europe pour compter et déterminer les oiseaux marins échoués sur les plages. Tout le monde peut participer, il suffit de compléter et renvoyer les fiches suivantes après vos observations sur les plages.

détermination d’un oiseau échoué, (image GONm)

L’ESTRAN participe activement à ce projet en réalisant le suivi sur des plages de la région dieppoise.

Cette enquête qui existe depuis de nombreuses années permet de suivre l’évolution des causes de mort hivernale pour ces oiseaux. Ainsi, on peut suivre l’évolution des mazoutages, débris, etc… afin d’améliorer la qualité du milieu marin. Ces données sont utilisées au niveau européen pour mieux connaître les causes de mortalité, les populations touchées et coordonner les actions sur les côtes européennes.

Une attention particulière est portée aux guillemots et aux fulmars, excellents marqueurs des pollutions en mer, ils ont été choisis pour subir des analyses poussées des causes de leur mort. Si vous en trouvez, merci de collecter le cadavre et de contacter le coordinateur du projet.

En Normandie, c’est le GONm,, Groupe Ornithologique Normand, qui coordonne l’opération et traite les données.

la fiche de terrain à imprimer et à compléter sur le terrain : GONm Fiche échoués 2014

le fichier numérique à compléter chez soi et à renvoyer au coordinateur : fiche saisie Echoués 2014 xl

l’explication détaillée à lire avant de partir sur la plage : GONm Mémento échoués 2014-1

3 commentaires à propos de “Enquête oiseaux échoués, ECoQo”

  1. Rétroliens : Enquête oiseaux échoués, EC...

  2. Rétroliens : Enquête oiseaux échoués, EC...

  3. Pour notre part, pas d’oiseau sur la plage de Puys, ni sur la plage de Dieppe. Et uniquement deux restes très dégradés de goélands argentés et une tadorne de belon sur la plage de Saint Aubin sur Mer.
    Selon les premiers chiffres du GONm, très peu d’oiseaux morts cette année sur nos côtes, tant mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*