Le suivi des oiseaux échoués

  • Les oiseaux marins échoués

Le Pôle Environnement travaille depuis de nombreuses années avec le Groupe Ornithologique Normand sur le suivi des oiseaux marins du littoral Normand. Cette collaboration permet aux ornithologues de compléter leurs données sur l’état des populations.

Nous mettons mis en œuvre l’enquête « Oiseaux échoués » .En effet, le Pôle Environnement de l’E.S.T.RA.N qui est doté d’une équipe d’agents côtiers effectue une veille attentive sur la présence ou non de cadavres d’oiseaux marins sur les plages entre Veulettes-sur-Mer et le Tréport.

Chaque année nous participons à une enquête sur les oiseaux marins échoués : toutes les associations de protection de l’environnement ainsi que les bénévoles disponibles effectuent un recensement le dernier week-end de février sur l’ensemble de la côte normande.

Ce dénombrement permet aux ornithologues de compléter leurs données sur les espèces échouées, leurs causes de mortalité et les renseigne sur leur flux migratoire.

Nous participons également aux enquêtes « Litter-Fulmar EcoQO » et « Oiled-Guillemot EcoQO » sur le littoral normand.
Dans le cadre d’OSPAR et de la Directive Cadre Stratégique pour le Milieu Marin, des indicateurs sont développés et mis en place.
Ces indicateurs permettent d’évaluer le bon état écologique du milieu marin.
Les « Ecological Quality Objectives » développé par OSPAR fixent des objectifs pour des indicateurs déterminés notamment dans le
cadre des suivis « EcoQO Fulmar-Litter » et « EcoQO Oiled-Guillemots ». Cette enquête et ces suivis permettent de dégager
des indications sur la mortalité hivernale, de mettre en avant des impacts d’évènements d’origine naturelle ou anthropique et de
participer à l’évaluation du bon état écologique du milieu marin.
  •  Oiseaux blessés sur les voies publiques de la ville de Dieppe

Nous portons secours aux goélands blessés sur la voie publique de Dieppe : Chaque année, nous recueillons les juvéniles de goélands blessés.Il s’agit là d’une convention avec la Ville de Dieppe et l’association le Chêne, centre d’hébergement et de soins pour la faune sauvage, pour recueillir les goélands blessés signalés sur la voie publique. Le goéland étant une espèce protégée, nous intervenons pour les recueillir et les apporter au Chêne dans les délais les plus brefs pour qu’ils soient soignés, bagués et relâchés dans leur environnement naturel.